logiciels  jeux > jeux classiques > Aventures  

Sortilèges 2002

  jeu d'aventure éducatif (suite de La Malédiction de Thanak). Partez à la recherche de l'âme du sorcier Thanak afin de la détruire définitivement ! Déjouez les nombreux pièges et explorez un monde magique et étonnant.

Le sceptre du chaos

  inspiré de zelda , possède de beaux graphismes et une bonne durée de vie .

Tomb Raider 4 : La révélation finale

  Une aventure au plus profond des mystères de l'Egypte. Ce quatrième volet reprend et améliore les meilleurs aspects des 3 épisodes précédents avec un gameplay plus agréable et plus accessible, dans une aventure fantastique et passionnante.

Harry Potter et la Chambre des Secrets

  Incarne Harry Potter et découvre le mystère que renferme la Chambre des Secrets. Avec d'effrayantes mises en garde contre de noirs desseins et d'étranges lieux, la deuxième aventure de Harry s'annonce aussi magique et inquiétante que la première ! Mais cette fois, les sortilèges sont plus puissants, les ennemis plus redoutables et les amis plus importants que jamais !

Runaway, A Road Adventure

  New York, aujourd'hui… Sans comprendre pourquoi ni comment, Brian, brillant étudiant sur le point de réussir ses examens de fin d'année à l'Université, est agressé par des gangsters de la mafia. Au cours de sa fuite désespérée, en compagnie de Gina, une mystérieuse strip-teaseuse, il croisera sur sa route bien des personnages, qui ne lui veulent pas tous que du bien. Mais comment distinguer ceux qui veulent réellement lui tendre la main des voyous sans vergogne prêts à le faire disparaître ?

Prince of Persia: The Sand of Time

  Le mythique Prince of Persia revient en 3D.Pour tout ceux qui ont joué au mythique prince of Persia 1er du nom, le changement va être brutal puisque cet épisode fait place à un environnement 3D. Mais qu’ils se rassurent : l'opus The sand of time apporte aussi son lot de dalles à activer et de pièges à franchir sur la pointe des pieds. Cette démo permet en plus de tester la nouveauté de cette troisième version : la gestion du temps.

Black Mirror

  Le grand retour du jeu d'aventure dans un jeu à l'ambiance sombre.Le jeu d'aventure "Point & Click" n'est pas mort. Apres Runaway, c'est au tour de Black Mirror de remettre au goût du jour ce type de jeu qui a fait le bonheur de milliers de joueurs. Dans cette démo, vous incarné Samuel Cordon un notable qui décide de retourné dans son domaine après une très longue absence. Mais cette absence fut voulu, car cet endroit fut le théâtre d'événements que Samuel, lui-même, essaie désespérément d'oubliés.

King's Quest IV

  Le Prince Alexander est enfin revenu à la Cour deDaventry.Ne pouvant plus contenir sa joie, le Roi Graham décidede passer sa casquette d'aventurier à son filsbien-aimé. Mais au moment où il l'envoie, Graham estpris d'une violente douleur à la poitrine et s'écroulesur le sol.Plus tard, la famille, impuissante, veillle au chevetdu Roi. La Princesse Rosella, désespérée, se retrouveseule à pleurer dans la Salle du Trône.C'est alors qu'une fée apparaît dans le Miroir Magiqueet lui propose de l'aider à trouver un remède pour sonpère à condition qu'elle vienne avec elle dans sonmonde...

King's Quest III

  King's Quest 3 propose d'incarner un personnageautre que le Sir Graham des deux précédents volets.C'est une habitude que prendront les concepteurs deSierra avec les prochains King's Quest.

King's Quest II

  Sir Graham est devenu Roi de Daventry.Sous son sage règne, le Royaume est prospère etflorissant.

King's Quest I

  Avec KING’S QUEST, Sierra On-Line a créé un nouveaugenre de jeu d’aventure où l’on pouvait voir etdéplacer le héros que l’on incarnait.Le jeu d'aventure dit "cinématique" (dixit DelphineSoftware) était né.

Bureau 13

  Quelqu'un a essayé d'assassiner le Shérif de Stratusburg et une agence de détectives privée examine ce cas : le problème est que l'assassin semble être un ancien agent de Bureau. Maintenant vous devez essayer de le trouver et l'arreter avant qu'il ne recommence ses méfaits.

Sam & Max : Hit the Road

  Sorti en 1993, le jeu Sam & Max : Hit the Road a bénéficié d' une remarquable réalisation de la part des studios Lucas Arts. Le jeu met donc en avant un roquet philosophe : Sam, et un lapin psychopate : Max. Le jeu reprend les bases du comic original ( "Sam & Max : Police Freelance" ). Voilà pour l' intro... Quoi dire de plus à part qu' on est bien en présence d' un jeu d' aventure de très bonne facture et à l' humour décapant.Ok, maintenant que vous savez à quoi vous avez à faire, on va s' attaquer au jeu même. Tout d' abord, Sam & Max : Hit the Road se presente comme un jeu d' aventure à la Lucas Arts dans la plus pure tradition. On retrouve donc le bon vieux système du Click and Play ( système Scumm pour les connaisseurs ). Cependant, au contraire de jeux comme Monkey Island, le jeu Sam & Max utilise beaucoup le clic droit. Vous comprenderez mieux quand vous y jouerez... A savoir que l' oeil sert à regarder, la main à prendre et le Pouet-pouet ( j' ai rien trouvé d' autre ) à utiliser. Niveau graphisme rien à redire... Les sprites sont bien visibles, les décors sont très détaillés et tous originaux. L' animation n' est pas en reste : elle est tout simplement fabuleuse. Quand aux musiques, elles sont composées par Michael Z. Land ( l' auteur des ziks de Monkey ) ce qui est un gage de qualité indéniable. A dernier petit truc, la sequence d' intro comporte des voix digits ce qui était assez rare à l' époque.

Crystal Caves

  Vous incarnez un petit personnage qui doit récupérer des diamants afin de réparer son vaisseau pour repartir de la planète où il est tombé... Pour cela, vous avez une arme. Bonne chance !

Egoboo

  Egoboo est un jeu d’aventures en 3 dimensions. Vous pouvez choisir plusieurs quêtes, qui se jouent de 1 à 4 joueurs. Il y a plusieurs types de personnages, qui possèdent chacune ses armes et pouvoirs spéciaux. Cela dit, ce jeu est particulièrement intéressant.

Bert the barbarian

  Bert est un jeu d'aventure très original, vous incarnez un barbare, qui à l'aide de sa puissante épée, doit se forger un chemin à travers une centaine d'ennemies. Les graphismes sont magnifiques, les perso et les décors sont dans un style pâte à modeler ce qui leur donne un style hors du commun. Quoi que difficile à prendre en main, ce jeu est à ESSAYER!!!!!!!!

Happy land

  Happyland est un trés beau jeu d'aventures. Vous incarnez un lapin qui doit sauver toutes les petites créatures qui sont en danger à travers les niveaux. Vous pouvez sauter, creuser et parler. Le jeu offre également une bonne dose de complexité lorsque l'on doit trouver le moyen d'atteindre une petite créature. Il y a 6 niveaux et un éditeur de niveaux.

Prince of Persia II

  Ce jeu d'arcade est la suite du splendide jeu "Prince of Persia". graphismes améliorés, plus de gameplay, de la musique (un peu barbante au bout d'une heure de jeu il est vrai),etc...

Les aventures de Moktar

  Le jeu d'aventure du "moment". Vous pourrez jouer dans une dizaine de niveau de plus en plus difficile. Vous incarnez le petit personnage de l'image à droite.Touches fléchées pour se déplacer, Bas+espace pour prendre un objet et espace pour le lancer.

Day of the tentacle

  La famille Edison fait encore des siennes. La tentacule pourpre mutante du Dr Fred veut envahir le monde ! Et une seule personne peut l'arrêter : vous ! Dans cette aventure graphique farfelue, vous voyagerez dans le temps et contrôlerez trois personnages incroyables,avec des animations dignes d'un dessin animé, et plus d'une centaine d'effets sonores délirants.

Another World

  Tout simplement incroyable. Un homme seul, Eric Chahi, a accouché voilà dix ans de ce qui est et restera sans conteste l'un des plus beaux jeux d'aventure de tous les temps : Another World.

Croisière pour un cadavre

  Delphine Software. Un nom qui fait soupirer de bonheur bon nombre de vieux joueurs… Voilà tout juste 10 ans, après le succès des Voyageurs du Temps et de Operation Stealth, cet éditeur prend un pari assez risqué (du moins c’est ce que je pense) à un moment où ce sont surtout les jeux d’action ou les shoot’em’up qui font recette et sort Croisière pour un Cadavre. Et là, stupeur, ce jeu est vraiment sublime. Vous incarnez Raoul Dusentier, un détective typique des années 20, et vous voilà convié sur le sublime navire de croisière de Monsieur Karaboudjan, afin d’enquêter sur la mort de ce dernier… Votre enquête commence et se termine aussitôt lorsque vous êtes assommé par une main inconnue. Lorsque vous vous réveillez un peu plus tard, l’enquête peut reprendre et elle vous mènera sur le terrain plus que boueux des affaires familiales des Karaboudjan… Une chose est sûre, le coupable est sur le navire. Qui cela peut-il être ? Le jeune gendre du défunt ? Son amie Suzanne, dont le comportement intrigue ? Son domestique un peu trop zélé ? le jeune Tom à l’ambition débordante ? Que cache le père Fabiani sous ses allures de sainteté ? Ce qui est sûr, c’est personne ne peut être écarté, tous savent plus qu’ils ne veulent bien le dire. A vous de découvrir quoi… Un jeu d’enquête policière est quelque chose de très compliqué à faire : soit l’on ne fouille pas assez l’intrigue et l’on tombe dans la facilité et le cliché, soit on veut trop innover et le jeu perd tout réalisme et toute logique. Croisière pour un cadavre se situe juste au plein milieu, dans la droite ligne des plus beaux roman d’Agatha Chistie. Scénario béton, graphisme superbe, commandes très pratiques, ambiance typiquement années 20, Croisière pour un Cadavre est un jeu magnifique à posséder de toute urgence !

Top Secret

  Il s'agit d'un jeu d'aventure où tout se joue au clavier. Pour aller à l'ouest par exemple, il suffit de taper ouest.

Shadow of the comet

  Il est superbe, magnifique, ... , je ne trouve pas les mots pour le qualifier. Il ravira tant les fans de Lovecraft que les autres, de plus son interface rappelle fortement Eternam (qui était mon premier jeu d'aventure, pour la petite histoire). Un must à posséder !!! DmC

Simon the Sorcerer

  Simon, un jeune adolescent, décide d’abandonner ses fastidieux devoirs pour martyriser son chien (une activité bien plus divertissante). Il retrouve le canidé en question au grenier, aboyant devant un vieux bouquin poussiéreux : « le livre des sorts ». Contre toute attente, un rayon lumineux jaillit de ce livre et ouvre une porte dimensionnelle. Le chien franchit allégrement la porte dans une inconscience toute canine et Simon s’empresse de le suivre, prouvant par-là qu’il n’est guère plus malin que son chien. Paf ! Affublé d’une robe de sorcier élimée, Simon se retrouve dans un monde d’Heroïc-fantasy. Sa mission : délivrer Calypso, le grand maître sorcier du village de Fleur Deli, des mains du très redoutable et antipathique Sordide, le sorcier du mal…… L’Anglais Simon Woodroffe, concepteur du jeu, aime parodier l’Heroïc-Fantasy, à l’instar de son compatriote Terry Pratchett. Simon, avec sa robe trop longue et sa démarche à la Groucho Marx, arpente un monde de contes et légendes, malicieusement détournées par Woodroffe. Il est évidemment beaucoup question du Seigneur des anneaux et de toute l’imagerie imposée par Tolkien ; on retrouve donc les nains barbus, les trolls, la tour du destin, le puits ardent du Rondor…. Et bien sur, cette scène hilarante avec le Golem et son anneau d’invisibilité. Mais le jeu parodie également un certain nombre de contes pour enfant, de Alice aux pays des merveilles à Hansel et Gretel. Et même le conte anglo-saxon Three Billy Goats Gruff (j’en parle pour nos amis québécois, qui connaissent peut-être…) Pour notre plus grand plaisir, Simon a le sarcasme facile et se moque sans aucun remord de tous les personnages farfelus qui croisent sa route. L’interface, basée sur des verbes, évoque celle des jeux Lucas de la grande époque. Le joueur dispose d’une certaine liberté, pouvant se déplacer sur la carte comme bon lui semble et résoudre les différentes énigmes dans l’ordre qui lui convient. Bref, il s’agit d’un très bon jeu, drôle, original, qui, à mon humble avis, mériterait de figurer au panthéon des jeux humoristiques, au même titre que Monkey Island et Leisure suit Larry.

Rex Nebular

  C’est en 1992 que Microprose sort son premier jeu d’aventure qui reste gravé dans les mémoires de beaucoup. Vous incarnez Rex Nebular un aventurier cosmique qui est envoyé à la recherche d’un vase sur une planète où les femmes ont décimé tout les hommes et qui ne compte plus que sur une machine qui change le sexe pour assurer leur reproduction.Quand Rex s’y écrase il se croit évidemment au paradis mais en revient vite.Ce jeu fait beaucoup penser à Space Quest de son coté intergalactique mais aussi au niveau de l’humour, on pourra aussi trouver quelques bonnes énigmes tordues à la Monkey Island, ainsi que de bons dialogues à cerner malheureusement en anglais (Microprose n’ayant commencé à traduire ses jeux qu’a partir de 1995)

Maupiti Island

  Il s'agit d'une passionnante enquete policiere.

Little Big Adventure

Little Big Adventure

Jack In The Dark

  Livré en bundle avec Alone in the Dark I à l’époque, Jack in the Dark est un conte de noël sous forme d’un minuscule survival Horror. Vous dirigez une petite fille, qui n’est nulle autre que Grace, une des principales protagonistes de Alone II. Emprisonnée pendant la fête dans une boutique malsaine vous avez pour tâche de la sortir de là ! Ce soft est quelque peu étrange : en effet, il est plutôt une sorte de publicité interactive pour la suite de Alone I qu’un jeu à part entière : il vous présente par exemple l’ennemi à vaincre dans le second opus sous la forme d’un démon sortant d’une boîte. Néanmoins, on retrouve la touche « alone in the dark » et, si vous découvrez Alone I et adorez, jouez à Jack avant d’essayer le II !Pour les autres, concentrez vous plutôt sur ce premier…

Guilty

Guilty

Fascination

Fascination

Discworld

Discworld

Darkseed

Darkseed

Bloodnet

  BLoodnet... Un savant mélange de genre, entre aventure et JdR, fantastique et cyber-futuriste...que du bon !Mordu par un vampire, dans un futur plus ou moins lointain, votre implant cybernétique vous a maintenu en vie et sous forme humaine. Mais, pour peu de temps. Vous voici parti dans une course contre la montre pour ne pas vous aussi vous transformer en monstre assoiffé de sang !Une aventure palpitante, dans les rues de la ville aussi bien que sur les autoroutes de l'information...le internet (virtuel, pas de connexion internet requise)!

B.A.T

  Le Bureau des Affaires Temporelles (B.A.T.) - une agence ultra secrète commissionnée par la Confédération des Galaxies - qui vous emploie, vous a mis sur une affaire des plus difficiles...Des phases d'aventure au look BD/Comics, des phases d'action à la OperationWolf/Virtua Cop, des implants, un ordinateur programmable, conduire des véhicules... que demande le peuple !!!Une aventure futuriste hors du commun à tester : vous aimerez ou vous detesterez, mais donnez lui sa chance =^__^=

Alone In The Dark

  Ah, que j’attendais de pouvoir faire ce commentaire.Je le dis tout de suite, c’est le plus grand chef-d’œuvre de la brève histoire du jeu vidéo en ce qui me concerne.Sorti en 1992, peu avant Noël, il m’avait déjà fait trépigner d’impatience : sacré meilleur jeu de l’année par le top-ten du magazine tilt, il a de plus failli remporter toutes les autres distinctions, que ce fut en matière de graphismes, son, ou encore scénario. Bref, Alone In The Dark fait partie de ces jeux qui ont bouleversé la conception du jeu vidéo à jamais : précurseur de la série des « survival-horror », dont les plus grands titres occupent aujourd’hui de belles places en matière de succès, comme Resident Evil ou encore Silent Hill.Le principe du jeu est simplissime, et pourtant novateur : 1920, vous, Edward Carnby ou Emily Hartwood (à vous de choisir), décidez d’explorer Derceto, une sinistre demeure dont le propriétaire a été retrouvé pendu au grenier quelques jours auparavant.Vous vous faites conduire au manoir, y pénétrez et voilà que les portes se ferment derrière vous. Piégé !Lentement, vous sombrez dans les ténèbres.. Vous êtes seul, seul dans le noir !Premier jeu en véritable 3-D, il fut une révélation pour des milliers de joueurs : né de l’esprit du français Frédéric Raynal et son équipe, Alone In The Dark innovait sur plusieurs plans et de manière spectaculaire : graphismes, sons et surtout scénario : en effet, les français se sont très largement inspiré de l’œuvre de Lovecraft pour rendre crédible cette sinistre demeure et les dangers qu’elle renferme. Résolument axé horreur, le jeu m’avait fait faire des cauchemars quand j’y avais joué pour la première fois. De plus, contrairement à Resident Evil par exemple, Alone In The Dark n’est pas à proprement parler un jeu d’action : vous trouverez en tout et pour tout 12 cartouches de fusil et 12 balles de pistolet dans tout le jeu.C’est en effet plus une « expérience » qu’un jeu : vous pouvez par exemple passer de très longues phases de jeu à lire des ouvrages dans la bibliothèque, un peu comme un scientifique qui voudrait se renseigner avant de faire face au danger.Doté d’une bande-son absolument fantastique, rythmant le jeu du début à la fin, et de graphismes excellents (10 ans ! ), Alone In The Dark demeure un obligatoire incontournable ( je me permets le pléonasme), tant il a tout du jeu mythique.Infogrames a encore édité deux Alone In The Dark par la suite, avec Edward Carnby comme héros.Suites d’assez bonne facture, elles n’arrivent toutefois pas à la cheville de ce premier opus. Bref, un choc, une bombe, un morceau d’anthologie : Iâ ! Iâ ! Shub-Niggurath ! La chèvre aux mille chevreaux !

 

mesure d'audience

© 1998/2017 Idealpes sarl : Concepteurs web